ARRÊTER DE FUMER AVEC L’HYPNOSE: COMBIEN DE SEANCES FAUT-IL ?

Découvrez la vidéo : « Arrêter de fumer avec l’hypnose »

Les dangers des traitements trop courts

Il est parfois possible d’arrêter de fumer en 1 ou 2 séances d’hypnothérapie. C’est vrai. Mais en matière de thérapie, de l’impatience à l’imprudence, il n’y a qu’un pas. Les résultats d’un traitement très courts ne sont qu’apparents. En effet :

  • Il convient bien entendu de maximiser vos chances de réussite. Or les études montre un taux de succès maximum – soit 67% de réussite – avec 5 séances.
  • Pourquoi devrait-on se limiter à 1 ou 2 séances alors que dans ce cas le taux de réussite moyen ne sera que de 17% à 30 % selon les études ?
  • Le traitement doit permettre au patient de trouver – dans le confort – une nouvelle façon de générer le bénéfice que lui apportait la cigarette (libération d’une tension, retour sur soi, moment de convivialité…). Pas d’ignorer brutalement ce bénéfice sans quoi il y a danger !

Le risque de voir apparaître des symptômes de substitution

Si le traitement ne comporte aucune exploration des éventuels conflits sous-jacents et de l’écologie du tabagisme, le danger est grand de voir apparaître d’autres symptômes tout aussi pénalisants pour le patient : anxiété, boulimie, alcool, agressivité… Un bon traitement ne saurait donc être réalisé en 1 ou 2 séances.

Tout symptôme mobilise de l’énergie. Libéré de son tabagisme, le patient va donc connaître progressivement un regain d’énergie. Il convient de déterminer avec lui comment il va exploiter cette énergie.

Le tabagisme a un sens, il apporte un bénéfice au fumeur : le calme pour certains, un retour à soi pour d’autres, un moment de convivialité… Il faut donc identifier le moyen par lequel le patient va  trouver le même bénéfice mais sans les inconvénients du tabagisme.

Dans le cas contraire, l’arrêt du tabac risque fort de générer une anxiété prononcée qui pourrait bien entraîner… une reprise de la cigarette ou l’apparition de nouveaux comportements néfastes : agressivité à l’égard de l’entourage, prise de poids, état dépressif…

En conclusion, un traitement sérieux – qui amènera un arrêt durable du tabagisme et sans symptôme de substitution – devra comporter environ 5 séances.

hypnothérapeute - hypnose - Colmar - Mulhouse - Sélestat - Haut Rhin - Maigrir - confiance en soi - mieux dormir - arrêter le tabac - relaxation - dépression - angoisse - stressDes questions ? N’hésitez pas à m’appeler au  07 81 82 54 59.

Philippe Coat, Maître praticien en hypnose thérapeutique à Colmar (prox. Mulhouse et Sélestat)

Publicités