ARRETER DE FUMER AVEC L’HYPNOSE

Pour arrêter de fumer définitivement, il faut mobiliser l’inconscient

CABINET COAT : 07 81 82 54 59

Découvrez la vidéo : « Arrêter de fumer avec l’hypnose »

10, 30, 50 cigarettes… 1 an ou 20 ans de consommation…. ? Les résultats ne dépendent pas de ces chiffres. Dans tous les cas, vous pouvez arrêter de fumer.

arrêter de fumer, arrêt tabac, hypnose, colmar

Arrêter de fumer durablement avec l’hypnose. 67 % de réussite avec 5 séances.

Vous avez peut-être entendu des personnes de votre entourage expliquer qu’elles ressentent encore parfois l’envie d’une cigarette au moment du café, alors qu’elles ont arrêté de fumer il y a 20 ans ! Pour vous qui souhaitez vous libérer du tabac, cela peut paraître désespérant.

En réalité, cela indique que ces personnes ont arrêté de fumer seulement au niveau conscient. Leur abstinence est soutenue uniquement par leur volonté.

Il existe de nombreuses façons de mener un sevrage tabagique : le Champix, des patchs, des comprimés, des inhalateurs, des gommes à mâcher…

Mais pour arrêter de fumer aisément et définitivement, il faut prendre en compte cet élément essentiel : l’esprit inconscient.

Les résultats de l’hypnose pour arrêter de fumer

DSC_1042

Philippe Coat, Hypnothérapeute et Sophrologue à Colmar et Mulhouse

Le tabagisme et les autres types de dépendances figurent parmi les problèmes les plus difficiles que traitent les professionnels de santé. Les diverses études et la littérature consacrées à l’arrêt du tabac révèle un taux moyen de réussite d’environ 25 % avec un suivi de 6 à 12 mois.

Les méthodes pour arrêter le tabac qui traitent le tabagisme comme une dépendance physique à la nicotine (patches, gomme à mâcher, etc.) ont un très faible taux de réussite (environ 23%).

Le Champix montre un taux de réussite de 22 % et les effets secondaires sont assez importants : nausées, maux de tête, vomissements, flatulences, insomnie, changements dans la perception du goût.

Les fabricants du Ziban affirment qu’il n’est efficace que si la prise est conjointe à une « intervention psychologique”.

Seul, pour mettre fin à la dépendance, le fumeur doit avoir un équilibre psychologique stable et il doit mobiliser toute la force de sa volonté.

Les études consacrées aux résultats du sevrage tabagique par l’hypnose ont permis de révéler le constat suivant :

  • Les programmes de traitement hypnotique comportant 4 à 5 séances offrent des taux de succès de 67%.
  • Les sevrages faisant appel à une seule séance donnent un taux de réussite allant, selon les études, de 17% à 30%.

La méthode d’arrêt du tabac par l’hypnose  va détourner doucement votre esprit de l’envie irrésistible de fumer jusqu’à la totale libération de la dépendance à la cigarette.

Pour obtenir des résultats effectifs et durables,  il est préférable de consulter un hypnothérapeute certifié, bien formé pour vous aider à surmonter votre dépendance à la cigarette.

Coup social tabac

Vais-je arrêter de fumer immédiatement ?

Il n’est aucunement indispensable d’arrêter de fumer totalement dès la première séance. A mesure que vous avancez dans le programme de sevrage tabagique par l’hypnose, votre inconscient intègre de nouveaux conditionnements. Vous arrêtez naturellement lorsque le bon moment vous semble venu, lorsque vous ne voulez vraiment plus fumer. Vous n’avez donc pas besoin de mobiliser une volonté hors du commun pour briser cette dépendance au tabac.

Les facteurs clefs de succès pour obtenir un arrêt définitif du tabac

Chaque fumeur est un cas unique. L’histoire de sa relation et de sa dépendance au tabac est unique. Le succès d’un programme de sevrage dépend largement de l’attention qui aura été portée par le thérapeute à la compréhension de son patient, de ses conditions de vie, de l’origine et de l’évolution de son habitude néfaste. Pas de programme standard ! L’efficacité suppose le sur-mesure.

Arrêter de fumer, c’est bien. Mais encore faut-il arrêter définitivement. Il faut aussi que le traitement permette d’éviter l’apparition de symptômes de substitution : prise de poids, agressivité à l’égard de l’entourage, alcool… Pour cela, il faut un programme thérapeutique comprenant des interventions tant au niveau conscient qu’inconscient et un suivi du patient pendant une période longue.

L’imprudence des traitements trop courts

Il est parfois possible d’arrêter de fumer en 1 ou 2 séances. C’est vrai. Mais en matière de thérapie, de l’impatience à l’imprudence, il n’y a qu’un pas. En effet :

  • Il convient bien entendu de maximiser vos chances de réussite. Or les études montre un taux de succès maximum – soit 67% de réussite – avec 5 séances.
  • Pourquoi devrait-on se limiter à 1 ou 2 séances alors que dans ce cas le taux de réussite moyen ne sera que de 17% à 30 % selon les études ?
  • Le traitement doit permettre au patient de trouver – dans le confort – une nouvelle façon de générer le bénéfice que lui apportait la cigarette (libération d’une tension, retour sur soi, moment de convivialité…). Pas d’ignorer brutalement ce bénéfice ! Un tel traitement ne saurait être réalisé en 1 ou 2 séances.
  • Si le traitement ne comporte aucune action sérieuse sur l’origine et l’écologie du tabagisme, le danger est grand de voir apparaître – après l’arrêt du tabac – d’autres symptômes tout aussi pénalisants pour le patient : anxiété, boulimie, alcool, agressivité…

Le programme du Cabinet Coat

Le programme mis au point par le Cabinet Coat s’adapte aux spécificités du patient. Selon les besoins, il mobilise des techniques relevant de l’hypnose classique, de l’hypnose ericksonienne, de la PNL (Programmation Neuro linguistique) et ou encore de l’EFT (Emotionnal Freedom Techniques). II comprend des interventions tant au niveau conscient qu’inconscient afin de permettre un arrêt définitif du tabac et un arrêt du tabac sans apparition de symptôme de substitution (prise de poids, agressivité…).

  •  Analyse de la structure du problème
    • Origine de la dépendance et paramètres psychologiques ayant contribué à son renforcement.
    • Identification des ressources existantes et des ressources à acquérir en vue de la libération.
    • Identification des croyances négatives qui renforcent la dépendance.
    • Identification des bénéfices de l’habitude néfaste.
    • Analyse détaillée des comportements.
  • Définition de la stratégie d’intervention
    • Augmentation du niveau de motivation et projection dans un futur sans dépendance.
    • Traitement éventuel des traumatismes pouvant être liés à la dépendance ou émotions bloquantes à l’idée d’arrêter de fumer (par hypnose ou EFT).
    • Reprogrammation du schéma neurologique entretenant l’habitude néfaste.
    • Apprentissage de techniques de gestion immédiate des envies irrésistibles.
    • Renforcement des ressources internes nécessaires au succès.
    • Suivi du patient pendant 12 mois.

Un accompagnement assuré pendant 12 mois

Pour atteindre le meilleur taux de succès et assurer un arrêt définitif du tabagisme – sans symptôme de substitution – le programme du cabinet Coat comprend 5 séances.

Si vous avez encore besoin d’aide, que ce soit après trois jours ou après trois mois, il vous suffit de prendre un rendez-vous. Vous pouvez profiter d’une séance supplémentaire et gratuite, pendant une période de 12 mois après la dernière séance.

Des questions ? N’hésitez pas à nous appeler au  07 81 82 54 59.

DSC_1042CABINET COAT – Thérapies brèves & Développement personnel

Hypnose, Sophrologie, Programmation Neurolinguistique, Techniques de libération émotionnelle.

Cabinet de Colmar : 29 rue de la corneille, 68000 Colmar – Haut-Rhin

Cabinet de Mulhouse : 7 rue Poincaré, 68100 Mulhouse – Haut-Rhin.

Publicités