L’HYPNOTHERAPIE EST-ELLE UNE FORME DE PSYCHOTHERAPIE ?

C’est à Hippolyte Bernheim, professeur de médecine et neurologue à Nancy que l’on doit la première utilisation connue du terme « psychothérapie » dans un ouvrage intitulé « Hypnotisme, suggestion, psychothérapie » paru en 1891. Ce titre marque  clairement le lien entre hypnose et psychothérapie dès les origines de cette dernière.

Bernheim, hypnose, psychothérapie, Philippe Coat; cabinet coat, Colmar, Strasbourg

La première utilisation du terme « psychothérapie » est associée à l’hypnose par le Dr. Berheim en 1891

L’hypnothérapie est en effet une approche psychothérapeutique. Sa spécificité repose sur l’usage des états modifiés de conscience. Outre par l’état hypnotique, ces derniers peuvent être obtenus par d’autres voies : la récitation de mantras, une mobilisation corporelle répétitive (les derviches tourneurs), l’usage de tambours, des substances hallucinogènes ou encore la respiration holotropique… (1).

Chaque approche psychothérapeutique à sa spécificité. La psychanalyse de son côté, s’appuie sur l’analyse du transfert (2). En thérapie cognitivo-comportementale (TCC) on va rechercher la restructuration cognitive-émotionnelle et la défusion (distanciation et désidentification de ses pensées). En systémie, on mettra l’accent sur la prise en compte du système relationnel au sein duquel évolue le sujet. En gestalt-thérapie, c’est le travail sur l’instant présent qui sera privilégié. Dans certaines méthodes comme la thérapie primale, on vise l’abréaction, c’est-à-dire  le processus de décharge émotionnelle qui, en libérant l’affect lié aux souvenirs d’un traumatisme jusqu’alors refoulé, en annule les effets pathogènes.


(1) Approche élaborée par Stanislas Grof qui s’appuie sur l’hyperventilation afin d’induire une transe propice à un travail psychothérapeutique sur des matériaux psychiques archaïques.

(2) le transfert est un concept propre à la psychanalyse. Il peut être compris comme une réactualisation des relations avec les parents au sein du dispositif thérapeutique. Aussi, le patient en vient à projeter sur l’analyste des désirs inconscients qui était destiné initialement à la mère et/ou au père.


Des questions ? N’hésitez pas à nous appeler au  07 81 82 54 59.                                                                          

Laissez-nous un message !

CABINET COAT    29 rue de la corneille, 68000 Colmar – Haut-Rhin.

Psychothérapie énergétique, Hypnose thérapeutique, Sophrologie, Programmation Neurolinguistique, Méditation, Coaching génératif.

Natalia Coat

Philippe Coat

  • Thérapies brèves,
  • Développement personnel & existentiel,
  • Coaching de vie professionnelle.